Les aides financières


Les avantages fiscaux : réduction ou crédit d’impôt

 

L’avantage fiscal prend la forme d’un crédit d’impôt sur le revenu égal à 50 % des dépenses engagées pour des prestations de services à la personne dans la limite de 12 000 € par an.

Des majorations du plafond annuel de dépenses (jusqu’à 20 000 € maximum) peuvent intervenir en fonction du nombre d’enfants à charge, de la présence d’enfants handicapés, d’ascendants vivant au domicile du déclarant… (article 199 sexdecies du code général des impôts).

Ce plafond est applicable pour toutes les activités de services à la personne, sauf pour :

Le petit jardinage à domicile : plafond limité à 5 000 €,

L'assistance informatique et internet : plafond limité à 3 000 €,

Le petit bricolage : plafond limité à 500 € (une intervention ne peut dépasser 2 heures).


Allocation personnalisée d'autonomie (APA)

L'APA est une prestation en nature accordée aux personnes de 60 ans et plus, reconnues en état de dépendance dont le degré est déterminé à partir d'une grille nationale (AGGIR).


La prestation de compensation du handicap (PCH)

Versée par le conseil général, elle est destinée au financement auxquelles les personnes doivent faire face du fait de leur handicap à l'expeption des soins pris en charge par l'assurance maladie.


Vous pouvez régler vos factures en CESU (Chèque Emploi Service Universel) préfinancé.

Le CESU préfinancé est payé totalement ou partiellement par les entreprises, les comités d'entreprise ou les employeurs.


http://www.agircarrco-actionsociale.fr/donner/le-service-sortir-plus/

Avec l’avancée en âge, faire des courses, aller chez le coiffeur ou le médecin, rendre visite à des amis ou à des parents devient souvent difficile.

Le service « Sortir Plus », en facilitant la sortie des personnes âgées  de leur domicile permet de maintenir le lien social le plus longtemps possible, à partir de 75 ans.

 

Le financement est effectué sous la forme de chèques emploi service universels (Cesu), pré-financés et nominatifs, attribués par les caisses  de retraite complémentaire.

Le chéquier est envoyé - à l’adresse de la personne ou celle d’un de ses proches. Chaque chéquier a une valeur de 150 € et comprend 10 chèques de 15 €.

Par chéquier, une participation financière est demandée de 15 € pour le premier chéquier, de 20 € pour le deuxième chéquier et de 30 € pour le troisième chéquier. Chaque personne peut bénéficier de trois chéquiers par an maximum.

Les chéquiers sont valables une année civile et peuvent être utilisés jusqu’à la fin janvier de l’année suivante. 


La caisse peut prendre en charge différentes formes d’aide pour faciliter la vie quotidienne des retraité(e)s à leur domicile. Ainsi, la caisse accorde des prises en charge :

► pour des services à domicile : l’entretien du logement, les courses, la préparation des repas…,

► pour d’autres types de services : portage de repas, transport accompagné, 

► pour la réalisation de travaux d’aménagement du logement afin de prévenir la perte d’autonomie. Après l’étude de votre situation et l’évaluation de vos besoins, ces aides pourront vous être proposées en fonction des services existants à proximité de votre domicile.


Cette aide permet de financer partiellement l’intervention d’une aide ménagère pour vous aider au quotidien.

Elle peut être utile pour :

- l’entretien courant de votre logement

- les courses, le repassage

                          - la préparation des repas

                          - les soins sommaires d’hygiène

                          - l’accompagnement à l’extérieur

                          - les démarches administratives simples